English Español Français Deutsch Italiano Český Polski Русский Română Українська Português Eesti 中文

Connaissance contemporaine au sujet de Dieu, de l'Évolution, et de la signification de la vie.
Méthodologie du développement spirituel.

 
L’Amour pour les Personnes
 

Écopsychologie/L’Amour pour les Personnes


L’Amour pour les Personnes

L'amour peut et devrait être exprimé par les émotions ainsi que par les actions.

Nous avons parlé de l'amour émotif déjà et continuerons à en parler ci-dessous. Ici nous réitérerons juste, insistant particulièrement, que le développement de l'amour en soi est une méthode importante d'autoperfectionnement spirituel. C'est la méthode par laquelle nous pouvons nous transformer (comme conscience) en Amour semblable à Dieu d'abord et puis en Amour Divin ensuite, nous unissant et fusionnant avec Dieu.

Cet amour ne doit pas être confondu avec la luxure — passion sexuelle égoïste.

L'amour véritable n'est pas identique à la manipulation émotive — un travesti de l'amour, quelque chose qui a lieu quand on essaie de démontrer de l'amour quand le cœur spirituel est vide de cette émotion.

Une caractéristique de l'amour vrai est une absence de violence et de compulsion en lui. Autrement ce n'est plus de l’amour, mais une contrainte, un viol.

L'amour est subtil, tendre, exempt d'égotisme et d'égocentrisme. Il repose sur la préoccupation de l'autre, non pas de nous-mêmes.

La maturation de l'amour doit être basée sur la vraie connaissance de Dieu et de la signification de la vie humaine.

Pendant que cet amour accumule la connaissance et de l’expérience, il devient sage.

Pendant qu'il se développe en aidant les autres, incluant combattre pour leur bien, et au moyen de pratique de techniques méditatives particulières — il devient fort.

Amour, Sagesse et Puissance — ce sont là les trois qualités de Dieu. Ceux qui les ont maîtrisés jusqu'au niveau du Divin fusionnent facilement dans la Conscience Primordiale, accomplissant de ce fait leur évolution dans la forme humaine. Ensuite, ils continuent à exister en tant qu'une Partie active de Dieu le Père.

Mais on ne peut pas marcher ce Chemin menant à la Divinité jusqu’au bout juste en y pensant. C'est un travail de transformation de soi long et difficile. Ce travail peut être comparé au travail d’un athlète qui passe plusieurs années d’entraînement persistant et épuisant afin d'amener le corps à la perfection. Mais le travail avec la conscience est beaucoup plus difficile. Dans ce travail, comme en athlétisme, la personne, en règle générale, ne peut pas réaliser de sérieux résultats sans l’aide d'un instructeur. Sur le Chemin spirituel cela peut être un gourou incorporé — une personne qui a déjà marché l’entièreté du Chemin (ou la majeure partie de celui-ci) et sait personnellement le But du Chemin. Ou Dieu Lui-même peut devenir notre gourou, comme cela fût le cas dans ma vie [7].

Le karma yoga est une méthode universelle d’autodéveloppement sur le Chemin menant à la Perfection, que Dieu nous suggère constamment. C'est une manière de se perfectionner en servant Dieu, cela s’effectue en aidant des personnes dans leur évolution. Cela peut être fait par le partage de connaissance spirituelle ou en leur enseignant à lire et à écrire, dans les domaines scientifiques, pédagogiques, ou de la médecine, dans la pratique de l’art ou de la construction de maisons, dans la fabrication de vêtements ou la production de nourriture, faire le commerce ou protéger des personnes contre des criminelles — les déchets de l'Évolution. Ce qui est important à ce sujet est que chaque activité doit être performé non pas pour la récompense, pas égoïstement — mais au bénéfice des personnes les aidant à avancer vers la Perfection, incluant le soutien de leur existence sur Terre, dans cette École de Dieu.

Ce principe de karma yoga ne veut pas nécessairement dire que le travail devrait être gratuit — ce serait absurde. Mais ceux qui ont reçu de l'aide comme un don doivent penser à donner quelque chose en retour. Les gens qui ne répondent pas aux dons par des dons sont considérés par Dieu comme des voleurs (voir dans la Bhagavad-Gîtâ [11]).

Il devrait être noté ici que les activités qui causent du mal aux gens ne sont pas du karma yoga et ne peuvent pas être considéré juste. Elles sont, par exemple, la production et la distribution de boissons alcooliques, les produits du tabac et autres substances psychédéliques, participer dans des guerres agressives, prêcher tout type d’agressivité ou de haine, favoriser la peur, tuer des animaux pour utiliser leurs corps comme nourriture ou pour utiliser la peau déchirée de leur corps, de détruire inutilement des plantes, etc.… En d'autres termes, le karma yoga implique d’aider les personnes seulement dans ce qui est bon.

<<< >>>



 
Page d’accueilLivresArticlesFilmsPhotoÉcrans de veilleNos RessourcesLiensA propos de nousNous contacter