English Español Français Deutsch Italiano Český Polski Русский Română Українська Português Eesti 中文

Connaissance contemporaine au sujet de Dieu, de l'Évolution, et de la signification de la vie.
Méthodologie du développement spirituel.

 
Dieu
 

Écopsychologie/Dieu


Dieu

Ainsi, nous avons discuté de l’endroit où l’on devrait chercher Dieu: pas quelque part haut dans le ciel, mais dans la profondeur de l'univers multidimensionnel. Et nous devons commencer à Le rechercher pas loin dans le cosmos, mais dans sa propre poitrine — dans son propre cœur spirituel, qui commence sa croissance dans le chakra anahata, qui s'appelle également le dantian central.

Nous avons également convenu que le mot Dieu (avec la capitale D) doit en premier lieu être interprété en tant que Conscience Primordiale qui demeure dans le plan fondamental le plus profond et le plus subtil de l'univers multidimensionnel. Cette Conscience Primordiale est Une pour l'univers entier et donc pour tous les êtres vivants, y compris les personnes qui vivent sur notre planète. Et le fait que le mot Dieu se prononce différemment dans différentes langues ne signifie pas qu'il y a plusieurs Dieux ou que les diverses nations qui habitent sur Terre ont leur propre Dieu. Les mots Soleil et Terre, aussi, se prononcent différemment — une fois prononcés par des personnes de différentes nationalités dans leurs langues maternelles, mais cela ne signifie pas que les gens de chaque pays ont leur propre Soleil ou que chaque nation vit sur sa propre planète.

Mais nous n'avons pas discuté encore de tous les aspects de la définition du mot Dieu. On peut se demander: "Quelle est la signification de la thèse que Dieu est Tout, qui a été proposée par le Vedanta?" Ou d'autres questions peuvent surgir, comme; "Qu’est-ce que la Trinité Chrétienne?", "Qu’est-ce que Brahman?", "Y a-t-il des Dieux Démiurges planétaires?", "Comment devrais-je saisir l’affirmation que Jésus, le Père, Sathya Sai Baba — chacun d'Eux — est également Dieu?", "Comment puis-je réconcilier la thèse Vedantique que Brahman est Absolument Tout avec l'affirmation de Krishna qu'il y a pourtant un niveau plus élevé de Conscience Divine — Ishvara ou Dieu le Père?"… Mettons tout cela au clair.

Tout d'abord, nous ne devrions pas considérer les diverses déités païennes puisqu'elles n'ont rien à voir avec l'idéologie d'un chercheur de Dieu sérieux. Ces déités sont ce que les gens imaginaient avant qu'ils reçoivent la connaissance au sujet d’Un Dieu Universel. Il y avait abondance de ces contes de fées pseudo-religieux en Grèce antique, à Rome, en Inde, en contré arabes et en Russie. Laissons ces personnages à l’étude folklorique et continuons avec l'approche scientifique sérieuse basée sur l'étude expérimentale de la Vérité et les informations directement fournies par Dieu.

Ainsi, qu’est-ce que l'Absolu? Ce mot signifie absolument Tout ce qui existe dans l'univers. Et qu'existe-t-il dans l'univers multidimensionnel? En premier lieu — il y a le Créateur Lui-même. Les composants matériels de la Création et des consciences de tous les niveaux, autres que celui du Créateur, sont juste une petite Partie de l'Absolu. En outre, le Créateur remplit la Création entière de Lui. La Création consiste en diverses manifestations dans divers plans, c’est comme une tarte multidimensionnelle superposée, dans laquelle la couche primaire domine le reste. En même temps cette "tarte" est Une tarte Entière.

Il existe seulement le Tout, Un Tout Multidimensionnel — c'est non seulement l'un des thèmes les plus importants pour la méditation, mais également une vérité incontestable qui reflète l'Absolu.

Mais nous, les gens, sommes-nous des parties intégrales de l’Absolu?

La réponse est oui et non.

D'une part, nous sommes comme des cellules sanguines dans le Corps multidimensionnel de l'Absolu: nous sommes infiniment petits comparés à Lui, incapables de vivre séparément étant dépendant de Lui dans tout, mais ayant cependant une certaine liberté de mouvement dans Son Corps.

Mais d'autre part, du point de vue de ces "cellules" en opposition au Corps de l'Absolu comme Macro Organisme nous, en tant qu’âmes, sommes indubitablement séparés de Lui. D'ailleurs, nous possédons une quantité signifiante de libre volonté, que le Créateur nous a accordée.

Le fait est que, étant venus à l'existence en tant qu'âmes séparées, nous devons retourner à l'état de non-séparation, ou non-dualité, avec Dieu dans son plan fondamental.

La thèse que nous sommes à l'origine identique au Créateur et que nous n'avons pas de liberté du tout, proposé par certains, peut servir seulement de thème pour la méditation, bien que tout à fait efficace, qui nous invite à fusionner avec Lui.

En réalité, la libre volonté est le mécanisme de "classification" des personnes par les critères moraux: observons-nous les règles de vie suggérées par Dieu, aspirons-nous au fusionnement avec Lui dans l'Amour? La forme que prendra notre destinée dépend des décisions que nous faisons en ce sens.

Le niveau de notre connaissance philosophique et religieuse et l'intensité de nos efforts à nous transformer selon la Volonté de Dieu déterminent notre capacité, en particulier de nous déplacer d'un plan à l'autre. Comme il devrait être clair par tout ce qui a été dit ci-dessus, il ne dépend pas de nos actions, mais de notre statut émotif prédominant: si nous nous sommes accoutumés à vivre dans des états émotifs bruts ou subtils.

Si nous nous sommes accoutumés à la vie dans les états "lourds" et bruts dans la méchanceté et la haine, nous allons partager la demeure diabolique avec ceux qui se sentent de la même manière.

Mais si nous vivons dans les états subtils et tendres de l'amour, nous entrons naturellement dans l’harmonie et la pureté du paradis.

Si nous vivons une vie monotone sans tomber dans les états émotifs particulièrement grossiers, mais sans une subtilité prononcée de la conscience, après la mort du corps nous nous retrouverons dans les plans "gris" de la Création.

Mais ce n'est pas même le paradis qui devrait être notre but; ce devrait être la Demeure de Dieu le Père. Il nous parle à ce sujet tout le temps [6, 11].

Afin de s’établir dans cela, on doit posséder non seulement la subtilité de la conscience, mais également la Sagesse. On peut la gagner en augmentant son niveau d’érudition, par le travail intellectuel, le service à d'autres personnes avec de bonnes actions et l'aspiration constante à la connaissance de Dieu.

… L'Esprit Saint est un agrégat d’individualité Divine sortant de la Demeure du Créateur. La fonction cosmique de l'Esprit Saint est de superviser l'évolution de toutes les âmes des niveaux inférieurs de développement. C'est l'Esprit Saint Qui organise et dirige nos destins. Il le fait Lui-même, directement ou en appelant en aide de nombreux esprits qui possèdent diverses qualités, soit "paradisiaques" ou "diaboliques".

Quand nous percevons des vagues de bonheur venant de quelque part en réponse à nos pensées ou à nos actions justes — c'est l'Esprit Saint qui Se manifeste. Dans de telles circonstances, les gens disent qu'Il nous accorde Sa Bénédiction. Des techniques méditatives spéciales nous permettent d'entrer en contacts heureux fréquemment avec l'Esprit Saint plutôt facilement.

… Afin de clarifier la signification du mot Brahman, nous devons dire quelques mots au sujet d'un ancien système de connaissance philosophique indien appelé Vedanta. Cela est important pour nous, car Sathya Sai Baba, Avatar de nos temps modernes, s'adressant à des hindous, instruit dans la tradition du Vedanta, emploie souvent la terminologie de cette école philosophique particulière.

La philosophie du Vedanta nous provient de l'Inde avant même le temps de Krishna et était basée sur les enseignements païens des quatre Védas. À ce moment-là les Indiens ne connaissaient pas l'existence d’Ishvara — Dieu le Père (c.-à-d. le Créateur Qui réside dans Sa Demeure). C'était la raison pour laquelle Brahman a été considéré par la philosophie Vedanta en tant que Divinité Suprême et même en tant qu’Absolu.

C'est Krishna Qui informa le peuple de l'Inde au sujet de Dieu le Père. Plus tard, Dieu déclara la même vérité par l’intermédiaire de Jésus-Christ et Mohammed aux personnes d'Israël et à tous les chrétiens modernes et au monde islamique. Mais les gens de l'Inde et du monde chrétien n'ont pas préservé cette connaissance au sujet de Dieu le Père, qui excédait leurs capacités de compréhension. Ils ont presque totalement oublié Son existence, ayant changé leur attention à des personnages antiques de conte de fées (en Inde) ou à quelques personnages imaginaires déifiés dans les sectes chrétiennes de masse (pour plus de détails, voir [9]).

… Il y a la dernière question hors de ceux énumérés au commencement de ce chapitre à laquelle nous n’avons pas encore répondu, à savoir: qu’est-ce que la Trinité?

Il y a Dieu le Père — la Conscience Primordiale Suprême — Qui demeure dans le plan le plus subtil de l'univers multidimensionnel, de l'autre côté du Miroir relativement à l'agrégat multidimensionnel de la Création. Il est le But Ultime pour toutes les personnes.

Sa Manifestation première, Son Représentant, Directeur actif et Surveillant de toute vie sur n'importe quelle planète habitée est l'Esprit Saint.

Parfois Dieu le Père Se manifeste en S'incarnant dans un corps humain. Ces Parties incarnées sont des êtres qui ont atteint le Créateur dans le passé. Dans différentes langues ils s'appellent Messies, Avatars, Christs, etc.

En d'autres termes, la Trinité est le Créateur, l'Esprit Saint, et un Christ; en termes de la Bhagavad-Gîtâ, c'est Ishvara, Brahman, et un Avatar.

Mais, comme Jésus Lui-même l’explique [25], le terme Fils n’est pas du tout approprié dans ce contexte, puisque nous devrions tous apprendre à voir Dieu comme notre Père, Mère et nous considérer comme Son fils ou Sa fille.

<<< >>>



 
Page d’accueilLivresArticlesFilmsPhotoÉcrans de veilleNos RessourcesLiensA propos de nousNous contacter