English Español Français Deutsch Italiano Český Polski Русский Română Українська Português Eesti 中文

Connaissance contemporaine au sujet de Dieu, de l'Évolution, et de la signification de la vie.
Méthodologie du développement spirituel.

 
Samadhi
 

Écopsychologie/Samadhi


Samadhi

Cette étape inclut une gamme d’accomplissements spirituels des plus élevés — du premier Samadhi — jusqu'à la Fusion avec la Conscience Primordiale.

La conscience du chercheur spirituel préparé par les étapes précédentes devient capable d’être en contact avec la Conscience de Dieu dans les plans les plus élevés. Ces premiers contacts donnent un vif sentiment de bonheur extatique, ce que le terme Samadhi signifie [6, 11].

Contrairement à l’état de Samadhi, le Nirvana est un état de fusionnement stable avec la Conscience de Dieu dans laquelle le sentiment de "je" localisé disparaît. Le terme Nirvana signifie "combustion complète", c.-à-d. la perte de l'individualité par la Fusion avec Dieu dans l’aspect de l'Esprit Saint ou du Créateur. Et c'est ce qui se produit en réalité.

Dans la Bhagavad-Gîtâ, Krishna parle au sujet de Samadhi et de deux principales étapes de Nirvana: Nirvana dans Brahman (l'Esprit Saint) et Nirvana dans Ishvara (le Créateur).

Mais en Inde, le terme Nirvana est devenu très utilisé par les bouddhistes à un certain moment, et plus tard, ce terme avec le bouddhisme a été "sorti hors" de l'Inde par les hindous. Au lieu d'employer le terme Nirvana, les écoles hindoues ont commencé à étendre la signification du terme Samadhi en y ajoutant une variété de préfixes. Diverses écoles ont employé ces mots composés et pour cette raison le terme Samadhi est devenu "diffus" et perdit de sa clarté. C'est pourquoi il fait sens, de retourner de nouveau à la terminologie précise que Dieu a présentée dans la culture spirituelle par l’intermédiaire de Krishna.

Ainsi, afin d'arriver de l’état de Samadhi (bonheur extatique de contact) au Nirvana (Fusion) on doit avoir une grande et forte conscience, développée par des formations précédentes. En plus de cela, elle doit être fermement établie dans la subtilité Divine.

Si ces conditions sont remplies, alors tout ce qu’il nous restera à faire est de trouver une entrée dans le plan requis, y entrer, et se dissoudre dans Sa Conscience en utilisant la méthode de réciprocité totale, que l'on doit maîtriser à l'avance.

Cette tâche exige non seulement des qualifications méditatives, mais également une préparation éthique: détruisant le moi inférieur de toutes les manières possibles en premier en le remplaçant par le soi collectif et ensuite avec le Soi universel, c.-à-d. le Paramatman.

C'est la seule manière dont l'homme peut se relier à la Puissance illimitée de Dieu.

"… Nous avons un réservoir inépuisable d'énergie psychique!" [3] (Hiérarchie: 394), dit Dieu.

Mais "si l’on devait exposer les conditions et les objectifs du Yoga, le nombre d'adhérents ne serait pas grand. Terrifiant pour eux serait le renoncement de soi que cela exige…" [3].

En rapport avec ce qui a été dit ci-dessus, j’aimerais citer le livre de Carlos Castaneda La Puissance du Silence: "… La guerre, pour le guerrier (spirituel), est une lutte totale contre cette individualité personnelle qui prive l'homme de sa puissance." (Voir [6]).

… On explore les plans les plus élevés de l’absolue les uns après les autres. Avant de commencer à explorer le prochain plan, on doit accumuler la puissance de la conscience pendant longtemps, parfois pendant des années, afin de pouvoir y entrer et y rester. La seule exception est les gens qui ont approché ces étapes dans leurs incarnations précédentes et ont maintenu la quantité nécessaire de puissance personnelle et le niveau de subtilité de la conscience.

<<< >>>



 
Page d’accueilLivresArticlesFilmsPhotoÉcrans de veilleNos RessourcesLiensA propos de nousNous contacter