English Español Français Deutsch Italiano Český Polski Русский Română Українська Português Eesti 中文

Connaissance contemporaine au sujet de Dieu, de l'Évolution, et de la signification de la vie.
Méthodologie du développement spirituel.

 
Servir Dieu (Conférence)
 

Écopsychologie/Servir Dieu (Conférence)


Servir Dieu
(Conférence)

Chaque enfant après être né commence inévitablement à apprendre… l'égoïsme. Cela se produit parce que les enfants ne peuvent rien faire eux-mêmes; tout est fait pour eux par d'autres. C'est inévitable…

Mais ensuite, les enfants grandissent… Et à cette étape, l'éducation correcte doit inclure le sevrage des dominants égocentriques et leur enseigner le souci des autres…

… On peut observer des exemples amusant dans le comportement des animaux, par exemple, les jeunes corneilles adultes qui ont grandi.

Le bébé corneille, le corps déjà de la taille des parents, demande de la nourriture encore et encore à leurs parents! Les parents fatigués sont désespérés:

"Nous n’avons plus de nourriture! Que pouvons-nous faire?! Nous avons volé partout au-dessus du voisinage! Nous sommes nous-mêmes affamés! Tu devrais chercher de la nourriture toi-même: tu as grandi!"

Finalement, les parents parviennent à trouver de la nourriture. Ils l’apportent et la dépose devant l’enfant. Et que fait l’enfant? La mange? Non! Il pleure encore plus fort: exigeant que les parents prennent la nourriture sur le sol et la lui dépose dans sa bouche!

… Un autre cas. Des gens ont apprivoisé un bébé corneille. Il est devenu grand, de la taille d'une corneille adulte. Ces gens avec précaution mettent des morceaux de pain dans sa bouche: il a un grand bec et peut mordre et faire mal! Parfois les morceaux de nourriture tombent hors de son bec… Le bébé corneille, au lieu de les prendre du sol, exige dans sa langue de corneilles: "Vous l'avez mal mise! Dois-je me pencher vers elle?!

… Mais comme le temps s'écoule, ses besoins l'inciteront à chercher la nourriture lui-même et à se pencher vers elle… Alors, il aura ses propres enfants… Et ses enfants iront à l’école où ils apprendront à prendre soin des autres, l'école de l'altruisme…

… Dans le cas des personnes, cela se produit de manière semblable. Mais la bonne ou la mauvaise éducation joue ici un rôle plus important.

Souvent on peut observer l'égocentrisme total chez des personnes adultes!… Même chez ceux… qui sont "croyants"…

Cependant, le vrai amour dans lequel Dieu veut nous voir est à l'opposé de vouloir quelque chose pour soi; l'amour n'est pas vouloir pour soi passionnément!

Le vrai amour, qui seul est accepté par Dieu, implique de faire le bien aux autres, aider les autres dans tout ce qui est bon, se sacrifiant pour le bien des autres!

Les personnes totalement égocentriques le comprennent tellement mal que même dans les actions altruistes des autres elles essayent d’y voir seulement l'égoïsme, cherchant toujours une raison d’être irritée, de condamner, d’avoir de la haine… De telles personnes ne peuvent pas comprendre Dieu. Et ne peuvent pas L'approcher…

* * *

Comment les gens comprennent-ils le service à Dieu?

Certains pensent que "de servir Dieu" signifie d'appartenir simplement au clergé d'une certaine confession religieuse. D'autres pensent plus profondément et recherche à servir en participant dans des prières et des méditations communes. Et certains même dansent et chantent en l'honneur de Dieu.

Mais Dieu veut que nous fassions beaucoup plus.

En particulier, Jésus-Christ et d'Autres Enseignants Divins* nous édifient en nous faisant comprendre que l'on doit regarder le service à Dieu comme service à tous, d’aider tous dans tout ce qui est bon. Et on doit aider non pas pour son propre bénéfice, mais pour celui de ceux que l'on aide; ils peuvent être des gens, des animaux, ou des plantes. Aussi on doit voir derrière tout cela l’intérêt de Dieu.

Afin de pouvoir comprendre cela, comprendre également comment faire la distinction entre les bonnes actions et celles semblant être bonnes, on doit essayer de regarder les situations du point de vue du Plan stratégique global du Créateur. À savoir, nous devons comprendre l'essence du Processus Évolutionnaire universel et trouver notre place en Lui.

Et alors, nous pourrons non seulement essayer de pratiquer les préceptes de Dieu, mais voir également leur rôle important dans la stratégie globale du Créateur. Cela nous amènera à une compréhension plus profonde de nos propres tâches et les manières d'aider mieux les autres. Alors, nous deviendrons graduellement des participants actifs à l'Évolution de la Conscience Universelle, assistant actif au Créateur.

La participation active au processus évolutionnaire doit être considérée comme se composant de deux parties principales: a) autodéveloppement spirituel, b) aide aux autres.

Dans ce processus, comme l'Apôtre Paul l’a enseigné (1 Cor 12.14), nous devrions tâcher de servir avec nos capacités les plus élevées, tout en cherchant à en acquérir d'autres, encore plus élevées.

L'essence du Plan du Créateur de créer les mondes matériels (incluant notre planète — ce petit "îlot" de matière dans l'univers) est de transformer les constituants moins parfaits de l'Absolu en plus parfait. Dans ce processus, les Consciences individuelles qui ont réalisé la pleine Perfection enrichissent le Créateur avec Eux-mêmes.

Ainsi, l'autodéveloppement personnel et l'aide aux autres âmes dans leur évolution sont tous deux bons du point de vue de Dieu.

En particulier, si nous nous développons par le travail méditatif, la qualité de notre service s’améliore: nous devenons plus près du Créateur par la qualité de la conscience et commençons à mieux voir le monde; nous approchons Ses possibilités de voir et de comprendre.

Nous nous développons également en aidant les autres, augmentant notre connaissance au sujet de la façon d’aider. Cette connaissance sera utile même après la désincarnation.

… Sentons (ou du moins, imaginons) qu'il y a seulement Un Macro-organisme Universel — l'Absolu. À l'intérieur de l'Absolu, le processus de Son développement — l'Évolution Universelle — continu. Sentons l'unité, l’interdépendance de tout en Lui comme un Tout. Sentons notre inséparabilité de Lui, du processus de Son Développement. Sentons la joie de cette conscience! Et maintenant — avec cette nouvelle compréhension — dirigeons nos efforts vers l’aide à la transformation de toutes les "parcelles" de conscience capables — dans la Conscience du Créateur.

Nous sommes tous Un dans l'Organisme de l'Absolu. C'est l'essence du principe suggéré par Jésus-Christ: aimez votre prochain comme vous-même et même plus que vous-même. Ce principe concerne l’aspect de l’AMOUR appelé COMPASSION. Ses plus hautes manifestations sont le dévouement pour le bien des autres. Jésus-Christ a démontré un tel sacrifice: Il nous a donné un exemple de COMPASSION par les actions de Sa vie et Sa mort sur Terre. Devenons comme Lui à cet égard!

* * *

Un bon nombre de personnes rêvent de connaître l'Absolu et cherchent le Créateur.

D'autres, instruits par l'athéisme et les mouvements religieux pervertis ou bien ceux pervertis de leur propre choix, sont satisfaits de s’associer aux fruits "défendus" (par Dieu) de "l'arbre de la connaissance du bien et du mal".

De telles personnes risquent d'aller en enfer, parce que les attachements "terrestres" provoquent des émotions grossières: inquiétude, crainte, douleur, désespoir, jalousie, envie, irritation, haine, colère, et ainsi de suite. Et ceux qui s’habituent à de tels états émotifs s’accoutument en réalité eux-même à la vie en enfer et vont là après la désincarnation.

Les fruits du Royaume des Cieux sont gagnés par peu de ceux qui trouvent la paix de l'âme en dehors des passions terrestres et développent l’amour désintéressé à un tel degré, que cela leur permet de tomber amoureux du Créateur et ainsi d’être attirés à Lui. Et Il rencontre de telles personnes avec Son Amour le Plus Élevé!

… Et les précédents (des genres de personnes mentionnés):

— "s’aiment" eux-mêmes,

— appellent leurs désirs* "amour",

— exigent de plus en plus d’amour pour eux-mêmes des autres, chérissant de ce fait leur égocentrisme, et détestent les autres parce qu'ils ne Me satisfont pas MOI! Et que, dans l'ensemble, ils ne font pas ce que JE veux qu'ils fassent!

* * *

Tous les êtres — incarnés et non incarnés — différent par l'âge de leur âme.

C’est l'une des caractéristiques principales de chaque personne, en particulier.

D'autres caractéristiques importantes sont des caractéristiques qualitatives telles que le niveau de développement intellectuel, la maturité éthique, la grossièreté ou la subtilité de la conscience. L'évaluation quantitative est basée sur la taille de l'âme.

L'évolution d'une âme se déroule sur une série de plusieurs incarnations terrestres. Et l’on ne peut pas s'attendre à un potentiel spirituel élevé des âmes qui sont incarnées dans un corps humain pour la première fois; cela vient à l'âme plus tard, à condition que son développement ait été propice.

À partir de cela, on peut comprendre que ce n’est pas toutes les personnes incarnées — même si elles ont obtenu une certaine connaissance spirituelle plus élevée — qui peuvent atteindre la Demeure du Créateur dans leur incarnation courante, peu importe comment fort elles essaient.

D'ailleurs, quand les âmes trop jeunes deviennent impliquées dans le travail méditatif, qui est trop sérieux pour elles, à un certain moment elles perdent la compréhension et commencent à jouer à la "religion" comme les enfants jouent à leurs jeux d'enfant. Cela peut mener à un développement de mauvaise perception de soi, comme dans le cas où les garçons qui jouent à la "guerre" s'imaginent être des "colonels" et des "généraux". Dans les plus mauvais cas, cela peut mener à des troubles mentaux. Ce dernier est souvent le cas dans les organismes religieux, où au lieu de Dieu et l’Amour, des facteurs mystiques effrayants (diables, démons, sorciers, vampires, et ainsi de suite) sont les points sur lesquels l’attention est portée.

C'est pourquoi les chefs religieux doivent employer les techniques ésotériques et l'information très soigneusement, en prenant en considération leurs effets nocifs possibles sur ces gens qui sont intellectuellement et moralement immatures.

Et tous ceux qui cherchent le progrès spirituel devraient évaluer leurs propres capacités et ne pas aller aux "marches" de "l’escalier" du développement spirituel où il sera difficile pour eux te maintenir l’équilibre.

D'ailleurs, ce n'est pas mauvais du tout — si vous avez réalisé que vous êtes une âme psychogénétiquement jeune. Au contraire, cela signifie que vous n'avez pas accru en vous-même tous les vices qu'autrement vous devriez vous débarrasser pendant longtemps.

Une jeune âme est celle qui a le joyeux Chemin spirituel entier devant elle!

Ne perdez simplement pas du temps en vain!

* * *

… J'ai vécu ma vie terrestre très intensivement. Et quand je faisais le Chemin menant au Créateur pour moi et pour mes amis, plusieurs personnes sont devenues impliquées dans le courant créé par moi à différentes étapes. Au début, cela semblait toujours merveilleux. Mais plus tard, à partir d'une certaine étape du travail, bon nombre d'entre eux perdaient la compréhension du travail, ils prenaient de l’arrière ou se tournaient vers les divertissements. Et puisque je n'étais pas intéressé à jouer à des jeux, du mécontentement envers moi, des protestations et même de l’hostilité envers moi surgissait.

Cela m’a pris un bon moment avant d’en venir à la compréhension qu'on ne devait pas donner les plus hautes connaissances et méthodes à n'importe qui les demandent. Et cette compréhension ne pouvait pas venir avant que j’eusse accumulé une grande expérience en fournissant de l’aide spirituelle aux gens. Parfois, cette expérience se trouvait à être très dramatique (pour moi). (Maintenant je partage cette expérience avec vous — comme je le fais dans mes autres livres — afin de vous aider à éviter de faire de telles erreurs).

Mais ne laissez pas ces avertissements détourner personne de la recherche spirituelle: on devrait juste choisir pour soi des tâches égales à nous-mêmes.

Un des buts vraiment atteignables pour n'importe qui est de s'assurer d’aller au paradis après la fin de leur incarnation courante et de prédéterminer un excellent destin pour l'avenir.

C’est très simple à réaliser! On doit juste savoir comment. Et nous avons discuté beaucoup de cette question.

Et prenez en note que ce but peut être atteint seulement en raison de ses propres efforts spirituels et non pas par la participation à des rituels, des "prières aux saints", ou n'importe quelles autres prières en fait.

En outre, ne confondons pas la prière avec la méditation (parfois, ces termes sont employés l'un pour l'autre). La signification principale de ces mots est la suivante: la prière est une demande à Dieu, qui parfois se dégrade en mendicité de bien-être terrestre à Dieu. Mais le terme méditation signifie le travail de la conscience visant à connaître Dieu, qui peut assurer le succès sur ce Chemin si on est moralement et intellectuellement mature.

<<< >>>



 
Page d’accueilLivresArticlesFilmsPhotoÉcrans de veilleNos RessourcesLiensA propos de nousNous contacter