English Español Français Deutsch Italiano Český Polski Русский Română Українська Português Eesti 中文

Connaissance contemporaine au sujet de Dieu, de l'Évolution, et de la signification de la vie.
Méthodologie du développement spirituel.

 
Pratyahara
 

Écopsychologie/Pratyahara


Pratyahara

Le mot pratyahara veut dire "enlever les indriyas des objets matériels". Pratyahara est l'étape à laquelle les aspirants apprennent à contrôler les "tentacules" de la conscience qui s'appellent indriyas en Sanskrit. Cela permet de développer la capacité de voir dans les couches les plus subtiles de l'espace multidimensionnel, aussi bien que de sortir du corps matériel afin d’aller en elles et de s’y établir, s'accoutumant à leurs subtilités, finesses, et puretés.

Le concept des indriyas existe seulement dans la culture spirituelle indienne. Les Européens avec leurs idées religieuses simplifiées, compliquées, et dégradées ne sont pas habituellement capables de saisir ce genre de connaissance. Même dans les traductions des langues indiennes ils substituent indriyas avec le mot sens ce qui enlève sa signification originale; en faisant cela, ils rejettent complètement l'immense signification méthodologique du concept du pratyahara et des principes de travail à ce stade.

Les Européens traduisent pratyahara en tant que "contrôle sur les sens". Mais les sens ne sont pas la seule chose qui est signifiée par le terme indriyas, puisque les indriyas incluent aussi l'esprit. Il est également essentiel que l'image des "tentacules" évoqués par le mot indriyas donne une profonde compréhension des principes du fonctionnement de l'esprit et de la conscience, aussi bien que des méthodes afin de les contrôler.

Krishna a présenté une connaissance fondamentale au sujet du travail avec les indriyas dans la Bhagavad-Gîtâ [6, 11]. Il parlait des indriyas de la vision, de l’audition, de l’odorat, du touché, du goût, et au sujet de ceux de l'esprit. Et en effet: la concentration sur un objet par n'importe quel organe des sens ou avec l'esprit est très semblable à prolonger un tentacule vers cet objet à partir du corps. Quand nous changeons notre attention à un autre objet, nous détachons et déplaçons nos indriyas vers lui.

De la même manière l'esprit crée ses propres indriyas, quand nous pensons à quelque chose ou à quelqu’un.

Les gens avec une sensibilité développée peuvent percevoir les indriyas des autres venir les toucher. Dans certains cas, ils peuvent même voir ces indriyas et donc ils peuvent les influencer.

Krishna a indiqué qu’une des choses que l'homme doit apprendre est la capacité de diriger tous les indriyas du monde matériel vers l'intérieur, comme une tortue rétracte ses pattes et sa tête dans sa coquille. Ensuite on doit étendre les indriyas dans les plans Divins afin d'embrasser Dieu avec ceux-ci, se diriger vers Lui, et fusionner avec Lui.

Maintenant Sathya Sai Baba — notre Messie contemporain — enseigne également au sujet du contrôle des indriyas. Plusieurs de Ses livres ont été traduits en russe, mais dans tous ceux-là les informations au sujet du travail avec les indriyas étaient perdues due aux traductions inadéquates.

On ne peut pas atteindre le contrôle des indriyas sans maîtriser la capacité de déplacer la concentration de la conscience entre les chakras et les méridiens principaux, c.-à-d. les méridiens qui composent l'orbite microcosmique en plus du méridien central. Nous allons approfondir ce sujet séparément dans un des chapitres suivants.

<<< >>>



 
Page d’accueilLivresArticlesFilmsPhotoÉcrans de veilleNos RessourcesLiensA propos de nousNous contacter