English Español Français Deutsch Italiano Český Polski Русский Română Українська Português Eesti 中文

Connaissance contemporaine au sujet de Dieu, de l'Évolution, et de la signification de la vie.
Méthodologie du développement spirituel.

 
Étapes du Chemin Spirituel (Conférence)
 

Écopsychologie/Étapes du Chemin Spirituel (Conférence)


Étapes du Chemin Spirituel
(Conférence)

Une personne qui commence à marcher avec confiance sur le Chemin spirituel peut passer par les sept étapes suivantes de celui-ci:

1. Acquisition de la compréhension correcte de notre But le plus élevé et des façons de l’accomplir.

2. Autocorrection éthique initiale selon l'intention de Dieu par l'élimination des imperfections éthiques aussi bien que par le développement des qualités requises, desquelles l'amour est la principale.

3. Amélioration de soi, en tant que conscience, afin d'entrer dans les plus hauts plans (éons ou lokas) de l'espace multidimensionnel, desquels la Demeure de la Conscience Universelle Primordiale — Dieu le Père, le Créateur — est la plus subtile.

4. Développement quantitatif de la conscience raffinée.

5. Maîtrise des méthodes de fusionnement avec Dieu.

6. Consolidation de la Fusion avec Dieu.

7. Acquisition de Puissances Divines — et fournir de l'aide à d'autres êtres incarnés de l'état de l'Esprit Saint.

 

Pour la majorité des lecteurs, trompés par la propagande athée et sectaire, ceci peut sembler étonnant et même invraisemblable. Mais c’est exactement ce que Dieu a enseigné aux gens dans toute l'histoire entière de l'humanité — par l’intermédiaire de prophètes ou Lui-même, apparaissant devant des personnes dans des corps humains en tant que Messies, Avatars et Christs (tous ces mots signifient la même chose dans différentes langues).

La signification de nos vies consiste dans le développement de nous-mêmes en tant que conscience, d'abord dans nos demeures provisoires — dans nos corps physiques et ensuite, au-delà d’eux — dans l’univers multidimensionnel illimité.

Ce développement a deux directions principales: qualitatif et quantitatif.

La première comprend les trois éléments suivants: la perfection intellectuelle et éthique et le raffinement de la conscience.

L'aspect quantitatif implique une augmentation directe de la quantité d'énergie de la conscience individuelle, qui plus tard — en employant des techniques méditatives spéciales — pénètre dans l'Océan de la Conscience Universelle, Qui peut être appelée différemment dans différentes langues: Créateur, Dieu le Père, Jéhovah, Allah, Tao, Ishvara, Conscience Primordiale, AdiBuddha, etc.

… L'univers est multidimensionnel. Ce n'est pas simplement un raisonnement mathématique, mais une réalité qui peut être expérimentée par l'homme. Les dimensions spatiales (plans) sont connues des mystiques religieux depuis des temps immémoriaux. Elles se sont appelées éons en Grec et lokas en Sanskrit; dans l'agni yoga le terme couches a été employé pour se rapporter à elles.

La dimension spatiale première la plus élevée est la Demeure de la Conscience Universelle Primordiale, Qui, comme elle a été décrite dans la Bhagavad-Gîtâ, crée le monde "manifesté" en condensant l'énergie cosmique diffuse (protoprakriti) à l'état matériel. Ces "îlots" de matière pleine deviennent habités par de petites parties d'un autre genre d'énergie précédemment diffuse — protopurusha — qui devra évoluer jusqu'à l'état Divin au moyen d'incarnations multiples dans des corps organiques et puis se fondre dans la Conscience Primordiale, pour ainsi l’enrichir de lui-même.

Ce processus du développement de l'âme commence par la formation initiale de morceaux d'énergie sur des treillis cristallins pour ensuite s’incarner en végétal, animal, et finalement dans des corps humains.

La tâche de chacun d’entre nous — à l'étape finale du développement de l'âme individuelle — est de faire des efforts afin d’atteindre le plus rapidement possible la Divinité et à la Fusion avec le Créateur.

* * *

La création du monde n'est pas un phénomène à l’échelle du tout universel. Les astronomes observent périodiquement la naissance de nouvelles étoiles et planètes. D'autres systèmes d’étoiles sont détruits. Ceci constitue leur fin du monde.

Toutes les âmes qui n'ont pas atteint la divinité à ce moment sont désintégrées à l'état de protopurusha. Le composant matériel des "îlots" de matière et des corps matériels des personnes, des animaux et des plantes sont transformés en protoprakriti et deviennent ainsi le matériel de construction pour de nouveaux mondes.

Protoprakriti et protopurusha s'appellent collectivement akasha. (Dans certaines publications ce mot est parfois traduit en tant qu’éther, ce qui est absolument inadéquat).

Nous avons déjà décrit la structure multidimensionnelle de l'univers. Je peux seulement dire que ce phénomène peut être comparé aux ondes radio de différentes fréquences qui coexistent dans le même volume de l'espace avec peu ou pas d'interaction entre elles. Et elles sont toutes dans la profondeur multidimensionnelle sous-jacente au monde matériel, y compris la matière de nos corps; nous ne pouvons pas les percevoir sous des conditions régulières.

De la même manière, les esprits qui habitent les plans plus grossiers ne peuvent pas voir ce qui se passe dans les plans plus profonds et plus subtils, bien qu'ils soient dirigés de là.

… On peut entrer dans les plans plus subtils seulement dans l'état incarné — en faisant des efforts spirituels. La transformation ("transmutation") de l'énergie de la conscience peut avoir lieu seulement dans le corps humain — une "usine de transmutation" spécialisée capable d'assimiler l'énergie dérivée de la nourriture ordinaire et de l’utiliser, entre autres choses, pour la croissance de "bloc" d'énergie de la conscience.

De cela, il apparaît clairement que ni les prières ni les "sollicitations" de quelqu’un n'ont la puissance de reclasser des âmes des plans de l'enfer à ceux du paradis. La légende au sujet de Jésus-Christ libérant des pécheurs de l'enfer contient de l'information tordue: Il ne sauvait pas des pécheurs non incarnés, mais incarnés — en leur donnant les Enseignements de Dieu, par lesquels ils pourraient se libérer eux-mêmes de la souffrance par le raffinement de la conscience — par l'amour-tendresse, le pardon, la compassion, l'élimination de la colère et toutes sortes de grossièreté, aussi bien que de l'égocentrisme.

* * *

En littérature ésotérique on peut rencontrer l'utilisation inadéquate du terme quatrième dimension. C'est le cas même dans Le Livre de Jésus*, dans lequel Jésus a employé ce terme en parlant à Ben Cullen "dans sa propre langue", c.-à-d. employant les mots que son interlocuteur employait et dont il connaissait la signification. Dans ce livre le terme quatrième dimension a même été employée en deux interprétations inadéquates: en tant que Demeure de Dieu le Père et comme agrégat des plans immatériels.

Mais en réalité par la logique du terme quatrième dimension en lui-même — il devrait dénoter le monde matériel, dont l'existence est déterminée non pas par trois, mais par quatre "dimensions": longueur, largeur, hauteur, et temps.

* * *

Continuons de parler de l’Évolution universelle.

Le processus de l’établissement de chaque nouvel "îlot" de la Création commence avec les Esprits Qui réalisent l'état de l'Esprit Saint (Brahman) dans le cours de Leur évolution sur d'autres "îlots". Ils deviennent des Constructeurs et Surveillants de l'évolution de la vie sur les planètes nouvellement créées.

L'espace entier à l'intérieur et autour de notre planète est également rempli de Leur immense Conscience, qui s'appelle collectivement Esprit Saint ou Brahman.

En d'autres termes, comme il doit déjà être clair, l'Esprit Saint n’est pas du tout un "rayonnement" de Dieu le Père (ou de Dieu le Père et de Dieu le Fils). Non! L'Esprit Saint est une Divine Conscience Vivante — subtile et affectueuse Qui nous enseigne, et est constamment à l'intérieur et à l'extérieur de nos corps présentement. Elle est extrêmement heureuse quand nous dirigeons affectueusement notre attention vers Elle, disposé à accepter Son aide afin de devenir plus près d'Elle — de Son état.

Le même est vrai en ce qui a trait à la Conscience du Créateur. Elle est encore plus profonde dans l'espace multidimensionnel et incomparablement plus grande — Elle est illimitée.

La Conscience du Créateur, comme la conscience de l'Esprit Saint, est à l'intérieur (dans la profondeur multidimensionnelle) sous chaque cellule de nos corps. La distance entre nous et Cela n'est pas plus grande… que l'épaisseur du papier le plus fin, comme Jésus-Christ l’a parfaitement formulé.*

Et on ne devrait pas s’envoler nulle part ou voyager trop loin à la recherche de Dieu: Il est présent ici et maintenant — à l'intérieur de nous, mais dans un autre plan. Et la seule chose nous séparant de Lui est notre grossièreté, qui est une conséquence de notre ignorance religieuse et manque de développement de la conscience.

Nous devons trouver Dieu à l'intérieur, dans la profondeur de nos propres cœurs spirituels. Ce postulat bien connu n'est pas simplement une métaphore intéressante, mais une instruction tout à fait concrète de où nous devons diriger nos efforts.

… Indépendamment de la Demeure du Créateur, il existe beaucoup d'autres plans qui diffèrent par leurs niveaux de grossièreté-subtilité. Les plus subtiles d'entre eux s'appellent paradisiaques. Les plus grossiers s'appellent démoniaques.

Si nous voulons nous épargner d'aller en enfer après la mort du corps, alors nous devons apprendre à vivre immuablement dans la lumière pure et subtile de la conscience tandis que nous sommes encore incorporés.

Puisque lors de la séparation d’avec le corps physique, nous vivrons dans l'état, qui est devenu habituel pour nous pendant notre vie dans le corps.

Et, selon cela, nous nous trouverons sur le plan habité par des êtres semblables à nous: soit, mauvais, furieux, irrités, impatients, et trompeurs — ou affectueux, calmes, tendres, aimants et compatissants…

<<< >>>



 
Page d’accueilLivresArticlesFilmsPhotoÉcrans de veilleNos RessourcesLiensA propos de nousNous contacter