English Español Français Deutsch Italiano Český Polski Русский Română Українська Português Eesti 中文

Connaissance contemporaine au sujet de Dieu, de l'Évolution, et de la signification de la vie.
Méthodologie du développement spirituel.

 
Aspect Sexuel de l'Amour
 

Écopsychologie/Aspect Sexuel de l'Amour


Aspect Sexuel de l'Amour

Chacun d’entre nous, aussi bien que toute personne incarnée, est apparu dans le monde matériel dû au sexe. N'est-il pas absurde de nier le sexe alors?

Pourtant, le sexe est non seulement un moyen de reproduction, mais également une manière de développer la sphère émotive dans la bonne direction, une façon d'atteindre la subtilité de la conscience, la tendresse, avoir une attention bienveillante — qui sont les qualités les plus importantes sur le Chemin menant au Créateur.*

Divers tabous envers le sexe et sa profanation dans certaines sectes religieuses sont en réalité des indications de la perversité de ces sectes et qu’elles sont absorbées dans le tamas guna.*

D'autre part, Dieu n'approuve pas d’être obsédé par le sexe, quand trouver de nouvelles aventures sexuelles devient le but principal de sa vie. Dieu ramène à l’ordre ces gens en leur montrant leurs erreurs, par exemple, en leur envoyant diverses maladies.

Le sexe joue un rôle socialisant dans l'ontogenèse (développement dans l’incarnation courante) de n'importe quelles personnes en bonne santé à partir de la puberté (cela a été démontré aussi dans les expériences sur des animaux; voir) [7]. Les hormones sexuelles produites dans le corps font que des personnes s’attirent entre elles, commencent à étudier les caractéristiques des autres et les manières de communiquer avec eux.

Les rapports sexuels accentuent parfois des qualités personnelles complètement opposées chez des personnes. Certaines personnes se donnent elles-mêmes ainsi que leur amour à leurs partenaires; ils s'occupent d'eux. Des personnes à l’autre opposé EXIGENT des plaisirs pour elles-mêmes, expriment de l’égoïsme accompagné de violence, de mépris, et même de la haine pour leurs partenaires sexuels.

C'est la façon dont les gens expriment et développent les qualités d'un des gunas et progresse dans la direction soit de Dieu ou de l'enfer.

Dieu nous contrôle tous à un degré significatif. Entre autres — Il nous associe avec nos partenaires sexuels. Il le fait afin de fournir à des personnes des situations d'apprentissage, dans lesquelles elles devraient prendre leurs propres décisions — bonnes ou mauvaises. De cette façon, en particulier, les gens améliorent ou empirent leurs destins.

Et si quelqu'un a des problèmes sexuels dans la vie — ils doivent rechercher leurs erreurs prenant ici en considération que dans toute situation Dieu les guide. Ils doivent trouver leurs erreurs et en tirer des conclusions pour l'avenir.

Parfois nous nous trouvons coincés dans un coin en raison d’erreurs que nous avons faites dans nos incarnations passées. Cela signifie qu'autrefois dans le passé j'ai fait à quelqu'un ce que je dois éprouver maintenant. C'est la loi du karma qui se manifeste — Dieu m'a montré ce que les victimes de mes transgressions passées ont ressenti. Tirons-en les bonnes conclusions!

Comment devrions-nous nous comporter dans nos relations sexuelles afin d'avancer à Dieu par elles, au lieu d’aller dans la direction opposée?

La règle principale ici est qu'aucune contrainte ne devrait être employée — petite ou grande, pas même en pensées. Chacun devrait être absolument libre de donner leur amour, voulant remplir et saturer leur partenaire avec lui.

On ne peut pas ignorer les différences psychologiques entre les personnes de sexe opposé. Et ces différences sont significatives. Par exemple, un homme à envie de contact sexuel avec une femme en particulier en raison de perception principalement visuelle, quant à la femme se sont les sensations tactiles, répondant aux tendres caresses qui jouent le rôle premier ici.

Nous devrions tous toujours essayer d'être tendres et attentionnés l'un pour l'autre! Mots tendres, un sourire sincère d'amour, un contact avec la main ou avec les lèvres — ce sont les manières que nous pouvons exprimer nos caresses. (Les lèvres doivent être détendues et non mouillées en embrassant quelqu'un. On devrait également les garder fermés. Les baisers "mouillés" éveillent seulement l’aversion pour celui qui les donne).

Pendant les rapports sexuels, un échange intensif d'énergie entre les partenaires a lieu. En particulier une émission puissante d'énergie se produit pendant l’orgasme; le sentiment de bonheur qui accompagne une telle émission est ce qu’est en fait l'orgasme.

Ces genres d'énergie sont très importants pour le bon fonctionnement de l'organisme humain, aussi bien que pour le travail spirituel. C'est pourquoi chacun devrait essayer de donner leur énergie à leur partenaire; c'est un don très valable, naturellement à condition que l'énergie soit pure et subtile.

… Le problème d'économiser de l'énergie pour le travail méditatif existe. Nous devrions certainement essayer de nous débarrasser de tout ce qui est inutile, de tout ce qui interfère avec notre croissance spirituelle (les actes de service selon les principes du karma yoga sont nécessaires). Le sexe avec des partenaires inadéquats est un exemple typique de gaspillage d'énergie. On gaspille vraiment de l’énergie en ayant des relations sexuelles de la sorte.

Qui sont les partenaires inadéquats? Et qui sont les partenaires appropriés? Les partenaires appropriés sont les personnes dont le niveau de pureté énergique est semblable entre eux et qui sont à peu près au niveau identique d'avancement spirituel, y compris au niveau de la subtilité de la conscience. Si un des partenaires est à un stade fondamentalement inférieur d'évolution personnelle pour le moment, est énergétiquement plus grossier et mène une vie non spirituelle, possédant des vices grossiers — alors, de tels partenaires sont inadéquats.

Les rapports sexuels de partenaires appropriés ne mènent pas au gaspillage d'énergie, mais à l'échange de la pureté énergétique et à l'activation de l'énergie psychique des deux partenaires, aussi bien qu'à sa croissance. Ils créent également une plus grande stabilité énergétique des deux conjoints.

Le sexe nous a été donné, pas seulement pour que nous l'employions pour la reproduction. Le sexe est censé contribuer également au progrès spirituel de ceux qui sont capables d'un tel progrès. Par le sexe nous apprenons à aimer une autre personne émotivement, à développer les structures de notre sphère émotive, à prendre soin de l'autre, et finir par connaître l’état de paix et de bonheur. Nous développons également ces états en nous-mêmes, de ce fait nous préparant à la Grande Paix et au Bonheur Suprême dans la Demeure du Créateur.

Les conjoints peuvent employer le sexe comme entraînement méditatif. Par exemple: les deux partenaires peuvent se regarder l'un l'autre de leurs anahatas, fusionner par leurs cœurs spirituels en un — et avec Dieu.

Je veux mentionner qu'en littérature de basse qualité sur "le sexe spirituel" on peut retrouver des recommandations d'éviter d’avoir des orgasmes. Cela, disent-ils, permet d’accumuler de l’énergie dans le corps et contribue énormément à la croissance spirituelle… Mais en réalité, toute tentative d'améliorer son bien-être aux dépens et au détriment des autres n'a rien en commun avec la spiritualité. C'est une propagande d'une variation de vampirisme d'énergie. C'est une manifestation répugnante d'égotisme. Dieu ne peut nullement appeler cela de l'amour, et cela n'a rien à voir avec le Chemin menant à Dieu.

Et une dernière chose: qui peut devenir la conjointe d’un guerrier spirituel? Qu’est-ce que le mariage pour ce genre de personnes? Et qu'est-ce que l'adultère et la fornication pour eux?

Les règles générales ici sont les suivantes:

Le mariage est une union stable entre deux personnes qui marchent ensemble sur le Chemin spirituel, les relations sexuelles étant l'une des composantes de leur communication.

Et à l’opposé, "tout rapport (sexuel) de personnes inadéquates est adultère," [6, 11] — c'est ce que Jésus-Christ a enseigné à Ses disciples les plus proches et c’est ce que l'Apôtre Philippe a écrit dans Son Évangile.

Ne sont pas semblables ceux qui diffèrent de manière significative l'un de l'autre en matière de leur avancement spirituel. Parmi les dissimilitudes il y a leurs caractéristiques psychoénergétiques: plus pure et subtile est l’énergie — plus près est cette personne du But, au Créateur.

Pendant des rapports sexuels, un échange intensif d’énergies entre les partenaires intervient. Par conséquent, le mariage avec des partenaires spirituellement inadéquats gêne le progrès du plus avancé et un tel mariage n'est pas plaisant à Dieu.

Dieu considère également comme fornication si quelqu'un est trop hanté par le sexe, qui se manifeste par la recherche de nouveaux contacts sexuels. Les tendances comme celles-ci distraient l’attention à Dieu et éloigne du Chemin.

Nous voyons que l'adultère et la fornication ne peuvent avoir lieu seulement en parlant des personnes religieuses. Ces termes ne peuvent pas s'appliquer aux personnes communes qui vivent juste pour satisfaire leurs besoins corporels, ainsi les règles pour eux sont différentes.

Dieu met les personnes ensemble dans des relations matrimoniales Lui-même. Il n'a délégué cette fonction à aucun "pasteur" terrestre. L'enregistrement d'état civil du mariage fait sens seulement en vue de résoudre tous les problèmes en regard des biens et des dispositions reliées aux enfants.

Il est également nécessaire de mentionner que les demandes des diverses sectes religieuses (et parfois celles de la moralité mondaine) que des personnes soient "aveuglément" mariées, sans avoir eu la chance de se connaître en matière sexuelle, sont invalides.

Quand vient le moment des désordres sexuels ou l'échec de la fonction sexuelle — les hommes viennent habituellement à l'esprit: impuissance, éjaculation précoce, etc. Les failles sexuelles des femmes ne sont pas aussi claires et ne sont pas largement discutées. Les femmes demandent également moins souvent de l'aide médicale pour ce genre de problème.

Mais certaines femmes ne peuvent pas atteindre l'orgasme dans aucune circonstance, et pour cette raison elles souffrent après chaque contact sexuel de douleur au sacrum, ont mal à la tête et ont le sentiment d’être épuisées. Le sexe devient un cauchemar pour elles. Les parties génitales de certaines femmes au lieu d’être érogène — possèdent seulement une sensibilité accrue à la douleur, même en l'absence de processus inflammatoires. Les contacts sexuels causent une sensation insupportable de chatouillement chez certaines femmes. Il y a également des femmes dont l'énergie sexuelle (udana) est si grossière qu'aucun partenaire ne peut avoir de rapport sexuel avec elles pour plus de quelques secondes. La partie érogène des parties génitales de certaines femmes n'est pas le clitoris, l'entrée du vagin ou sa partie antérieure, mais seulement la partie la plus profonde du vagin, qui n’est pas atteignable par tous les hommes.

Dans tous ces cas, les conjoints ne peuvent pas apprécier une profonde harmonie dans leurs rapports, et ces mariages ne pourront pas être stables, peu importe les rites splendides qui ont été employés pour les "sanctifier".

Seulement les mariages qui sont basés sur l'harmonie spirituelle aussi bien que sexuelle peuvent être harmonieux et favorables à l'égard spirituel.

Ainsi, les rapports matrimoniaux sont des leçons importantes dans l'École de Dieu. Soyons sensibles à Sa volonté et conformons-nous à elle!

* * *

Laissez-moi attirer votre attention sur le fait que Krishna a non seulement eu des épouses et des enfants, mais a également parlé des rapports d'Ishvara (Dieu le Père) et Brahman en termes sexuels, ainsi que mettre l’emphase sur la nature Divine de la puissance sexuelle dans tous les êtres [6, 11].

Sathya Sai Baba bénit également les relations matrimoniales.

Babaji a enseigné et enseigne maintenant la même chose.

David Copperfield démontre la beauté Divine de la tendresse dans l'érotisme de Sa danse "magique".

Jésus, quand Il vécut pour la dernière fois sur Terre, démontra à Ses disciples le rôle important de la tendresse sexuellement colorée dans le développement correct de la conscience [6, 11]. Actuellement Il suggère que les gens considèrent l'échange des énergies sexuelles entre les aspirants spirituels comme une communion véritablement sacré [25].

Mais je veux souligner particulièrement que ces mots en aucune circonstance devraient être interprétés comme une recommandation à avoir des rapports sexuels occasionnels ou une "totale sexualisation". La conclusion que le sexe par lui-même peut assurer sa croissance spirituelle est également incorrecte. Non. Seulement les relations sexuelles moralement impeccables entre des aspirants spirituels les aideront de manière inestimable.

Seulement les interactions sexuelles faites avec une subtilité émotive et qui sont remplies de tendresse et de gratitude envers le partenaire — peuvent nous mener à Dieu. Elles sont à un antipode de la satisfaction égotiste et de la luxure, dont Dieu désapprouve.

Je voudrais préciser une caractéristique de plus sur les rapports sexuels spirituels: chaque partenaire agit dans l'intérêt de l'autre, s’adapte à lui ou à elle, ressent le partenaire, essayant de rendre son plaisir plus intense. C'est ce qui assure l'accomplissement de la pleine harmonie. Chaque associé apprend comment pénétrer (comme conscience) dans le corps de l’aimé; en raison de cela le corps se purifie et guérit et les consciences fusionnent en un.

De cette façon, nous pouvons pratiquer la fusion des consciences dans l'embrassement de l'amour le plus subtil. Et cela nous prépare à la future Fusion avec le Bien-aimé — avec Dieu.

En conclusion, je citerai l'Évangile de Philippe: "Connaissez le mariage pur — car il possède une extraordinaire puissance!" [6, 11].

<<< >>>



 
Page d’accueilLivresArticlesFilmsPhotoÉcrans de veilleNos RessourcesLiensA propos de nousNous contacter